Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
geek and play

geek news

Avis sur le jeu Crackdown 2 - fin

Publié le 1 Janvier 2014 par redac

Avis sur le jeu Crackdown 2 - fin

Dans vos objectifs principaux, en plus de récupérer les points stratégiques, vous devrez aller activer des balises qui vous permettront par la suite d'aller faire le grand ménage dans les nids des zombies. C'est en fonction de votre avancée dans le jeu et donc de votre niveau que la difficulté se corsera, avec notamment l'apparition de membres de la cellule en armure utilisant des lances grenades, ou des Freacks plus gros et puissants, pouvant vous suivre sur les toits et vous arroser d'acide.

Le style graphique du jeu partagera également les avis, avec un cell shading plutôt bien intégré, nous plongeant dans une ambiance comics. On regrettera surtout une caméra peu coopérative qui a tendance à mal se placer, et ce, même lors des phases de shoot intenses. Le système de visée, bien qu'avec un auto lock, a tendance à devenir agaçant, avec le réticule qui se fixera rarement sur la cible choisie. On appréciera tout de même le fait de pouvoir choisir où tirer, car d'une simple pression sur le stick gauche vous pourrez opter pour la tête, les jambes, les bras ou le torse. Il en va de même pour les véhicules où vous pourrez viser les pneus, la carrosserie, ou pour un effet radical, le réservoir. Encore faut-il prendre le temps de viser, ce qui se fait plutôt rare.

On notera également bon nombre de ralentissements si l'écran affiche trop de sprites, le plus flagrant étant quand, en voiture, on s'amuse à écraser les Freacks en série. Pas mal de bugs de collision sont à déplorer, le plus souvent quand on tente de s'accrocher à un rebord et que la caméra n'est pas positionnée dans notre dos. Pas mal de choses qui fâchent donc, quand on sait que les développeurs ont mis plus de deux ans à nous sortir le jeu. La bande son, quant à elle est simple et colle à l'action, et le doublage français se laisse entendre sans trop nous prendre la tête. Malheureusement, certains discours ont une certaine redondance qui finira par nous lasser les oreilles.

Si le mode coop, jouable jusqu'à 4, remontera éventuellement l'intérêt du solo qui pourrait souffrir d'une certaine répétitivité au fil des heures, et ce, même avec les objectifs secondaires comme les courses des toits ou les courses de rues en véhicule, les modes online proposés n'auront pas de quoi satisfaire votre soif.

Seul trois modes sont disponibles : le deathmatch, le deathmatch en équipe sont là pour le style et n'apportent pas de grandes nouveautés au genre.

Quand au petit dernier, qui se nomme poursuite balistique et vous fera poursuivre un orbe doré qu'il vous faudra garder en votre possession 15 secondes pour marquer un point. Seulement, dès l'instant où vous récupérez cet orbe, vous deviendrez la proie de tous les autres joueurs. Trois maigres modes de jeu donc, pouvant se jouer à 16, sur neuf maps différentes au level design bancal.

Vous l'aurez compris, Crackdown 2 est un jeu simple, qui fera office d'un bon défouloir sans pour autant révolutionner le genre, ce qui ne le classera pas au rang des indispensables.

commentaires